La canicule est définie par 3 jours consécutifs de faible amplitude thermique entre le jour et la nuit, c’est à dire que la température de la nuit reste élevée.
L’État met en œuvre le « Plan d’urgence afin de prévenir les risques liés à la canicule ». De son côté et à travers son « Plan canicule », la ville propose plusieurs services destinés à ses habitants les plus fragilisés.
En cas d’alerte, ce dispositif prévoit la mise en place d’un registre de recensement nominatif des personnes âgées, isolées ou handicapées afin de favoriser l’intervention des services d’assistance ou tout simplement pour recevoir un appel téléphonique régulier émis par votre Centre Communal d’Action Social.

N’oublions pas que pendant les mois de juillet et août, l’entourage, la famille, les voisins proches partent bien souvent en vacances, les personnes fragilisées peuvent se trouver davantage isolées, voire en danger notamment à cause d’une vague de chaleur.

L’inscription sur le registre est volontaire et les données recueillies sont confidentielles. La demande peut émaner d’un tiers à condition que le bénéficiaire ne s’y oppose pas.

Ainsi en cas de déclenchement par le préfet du “Plan d’urgence et d’alerte canicule", le Centre Communal d’Action Sociale se mettra en relation régulièrement avec les personnes inscrites pour apporter conseils et assistance dont elles ont besoin et en cas de non réponse, pourra prévenir un proche dont les coordonnées auront été communiquées ou les secours.

Le Centre communal d’action sociale a mis en place depuis plusieurs années un réseau de bénévoles qui prend en charge pendant les mois d’été les personnes âgées, isolées et/ou handicapées, même si le dispositif canicule n’est pas enclenché par la Préfecture.
Un petit coup de fil, une visite de courtoisie suffisent à rompre une solitude parfois difficile à vivre durant cette période.
La solidarité de voisinage est irremplaçable notamment pour les personnes qui ne désirent pas spontanément se faire connaître du CCAS. 
Alors pourquoi ne pas aller sonner à leur porte et leur dire bonjour, leur proposer de faire une course, s’informer de leur santé et les inciter à bien s’hydrater ?